« L’échec de la coopération européenne dans le contexte de la lutte contre le COVID-19 »

« Dans le contexte de la levée des mesures visant à contenir la propagation du COVID-19, le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies a demandé aux États membres de l’Union européenne (UE) d’identifier et de suivre les personnes ayant été en contact avec des personnes testées positives (ci-après « personnes contact ») afin d’interrompre les chaînes de transmission du virus… »

Découvrez l’intégralité de l’article sur le portail NXU Think tank, partenaire d’Occitanie Data
Auteur : Anthéa Sérafin, Cheffe de projet de l’éthique des données pour Occitanie Data, associée à l’équipe de recherche Bioethics (UMR 1027 –  INSERM – Université Toulouse III)