La rentrée est riche en événements, revenons sur la première édition du hackathon Energia Tech. Elle s’est déroulé les 10 et 11 septembre à la Cité de l’Economie et des Métiers de Demain à Montpellier, bâtiment qui avait ouvert la veille ! EnergiaTech est un challenge collaboratif qui soutient les projets apportant une solution numérique innovante pour mesurer, économiser, produire et distribuer l’énergie renouvelable en Région Occitanie.

11 projets avaient été retenus pour ces 2 jours, nous avons pu découvrir une grande diversité de projets, par exemple le projet d’un jeu vidéo dont l’objectif était d’arriver en 2050 sans catastrophe naturelle, pour cela il faut utiliser abondamment les énergies renouvelables. Les participants étaient d’une grande diversité et pertinence, le croisement de structures professionnelles, l’implication de l’Université Paul Valéry ou encore de l’école d’ingénieur, EPF, de Montpellier ont permis de très beaux échanges.

L’équipe d’Occitanie Data s’est déplacée à La Cité de l’Economie et des métiers de demain pour le Hackathon Energia Tech avec deux missions. L’une portée sur la présentation de la charte éthique, avec une prise en compte de 2 parties lors de l’évaluation (le principe 1.2. d’innovation soutenable et le 4.2. sur l’explicabilité des algorithmes).

Logo Flex'Eau

La seconde mission était la participation d’un projet, co-porté avec Enedis, sur une solution de gestion optimisée de la distribution d’eau, favorisant l’utilisation d’électricité d’origine renouvelable, le projet flex’eau. L’idée étudiée est de synchroniser les consommations de « gros consommateurs » pilotables avec la production d’EnR locales. Petit rappel, aujourd’hui, 23% de l’électricité consommée est d’origine renouvelable en France (photovoltaïques, éolien, hydraulique, bioénergies…) C’est un début mais nous sommes convaincus que nous pouvons et nous devons mieux faire.

Deux jours intenses et passionnants qui nous ont confirmé la pertinence du projet. Les parties prenantes se réunissent d’ici la fin du mois pour organiser la suite, en attendant d’intégrer de nouveaux acteurs dans ce projet et d’élargir l’amplitude de données.